Les intérêts du lait

Le lait et les produits laitiers représentent une famille d’aliments indispensables à notre équilibre alimentaire. Leurs principaux atouts nutritionnels sont leur richesse en protéines (contenant tous les acides aminés indispensables), en vitamines B2 et B12 (métabolisme glucidique, protéique et lipidique), en vitamine A (vision, protection de la peau, résistance aux infections) et surtout en calcium (capital osseux).

verre de lait bio

L’allergie aux protéines de lait de vache est peu fréquente. Elle touche 2 à 3 % des enfants de moins de 2 ans et disparaît ensuite dans la plupart des cas.

Certaines personnes intolérantes au lactose peuvent ressentir des troubles digestifs quand elles boivent trop de lait. Elles peuvent cependant en consommer par petites quantités, ou sous forme de yaourts et fromages.

Le lait contient 120 mg de calcium pour 100 ml, les légumes frais 35 mg/100 g et les agrumes 20 à 40 mg/100 g.

Les différences entre le lait bio et conventionnel

La matière grasse a la faculté de stocker et concentrer l'ensemble des matières toxiques (ex : PCB, pesticides...) présentes dans son environnement d'où l'importance du choix du lait "bio".

La qualité nutritionnelle

Le régime alimentaire basé sur l'herbe en "Agriculture Biologique" entraîne une qualité nutritionnelle du lait biologique supérieure au lait conventionnel.

Dans un lait biologique, on trouve :

  • Une composition plus riche en acides gras polyinsaturés ;
  • Un moindre recours aux concentrés de production (le pâturage de prairies riches en légumineuses permet de réduire les taux d’acides gras monoinsaturés et saturés) ;
  • Un lait plus riche en oméga-3 (réduction du diabète, prévention des maladies inflammatoires (asthme) et renforcement des fonctions immunitaires) ;
  • Un meilleur profil en acide linoléique conjugué. Ce composé lipidique doit obligatoirement être apporté par l’alimentation humaine ; il contribue a une meilleure santé (prévention des cancers, meilleure circulation sanguine) ;
  • Un profil amélioré en vitamine E et en betâ-carotène ;
  • Un rapport oméga-3 / oméga-6 optimum pour la santé.

La qualité sanitaire

Les agriculteurs en mode de production biologique mettent en œuvre une série de pratiques agricoles alternatives qui respectent un cahier des charges rigoureux, interdisant strictement l’usage des produits phytosanitaires ; par principe de précaution les antibiotiques ne sont exceptionnellement utilisés qu'en cas de stricte nécessité (maintien en vie de l'animal).

C’est pourquoi, chez Biolait, dans le lait biologique collecté et analysé, on ne retrouve :

Présentation de différents produits homéopathiques et littérature associée

  • Aucun résidu de pesticides ;
  • Aucun résidu de médicaments à usage vétérinaire ce qui réduit :
    • les risques de toxicité directe sur l’organisme humain,
    • les risques liés à la modification de la flore digestive,
    • les risques microbiologiques ;
  • Aucune substance antibiotique susceptible de provoquer des antibiorésistances.